Les Fournisseurs

LES HYDROLATS, HUILE VÉGÉTALE, HUILE ESSENTIELLE :

Mycosmetik1

My Cosmetik fournisseur officiel des produits utilisés de vos ateliers « by Mimpi ».

« MyCosmetik prône le retour à l’essentiel et privilégie le fait-maison. Naturel, efficace, sans compromis ni artifice, notre objectif est de maitriser ce que l’on consomme. « 

Ce choix s’appuie non par sur la quantité mais sur la qualité des produits proposés. « My Cosmetik » défend le travail équitable en travaillant par exemple avec des CAT.

Dans un souci de vous rendre  l’accès et la consommation 🙂 des cosmétiques naturels plus simple, cette marque vous propose des kit prêt à l’emploi : choisissez votre recette et recevez votre colis avec ingrédient, flaconnage et recette fournis !

 CIRE D’ABEILLE, FRUITS ET LÉGUMES :

Proviennent des agriculteurs locaux normands.

Le bio c’est bien mais ce n’est pas encore donné à tout le monde. Mon petit maraîcher souhaiterait bien obtenir le label, mais abeillesavez-vous que la région Haute-Normandie est la dernière de France concernant les superficies d’agriculture biologique? Seulement 1% des agricultures locales contre en moyenne 4-5% niveau national.

Heureusement ils y en a qui se lancent dans l’aventure tel que la  Ferme de la Mare des Rufaux, malheureusement ils sont trop loin:-(

Qui dit kilomètre dit pas Éco2. C’est donc l’occasion de défendre l’économie locale et ces petits artisans avec qui j’entretiens des relations de confiance !!!

FLACONNAGES:

Le plus dur en cosmétique naturel c’est le flaconnage. Nous en jetons des dizaines par trimestre, principalement tous en plastique, et il est rare et cher de les trouver vide !!!

flacon-a-personnaliserToujours avec cette volonté de faciliter la pratique des cosmétiques naturels, j’ai fais le choix de travailler avec des pots recyclés provenant du Centre de Séminaire d’Entreprise de Port-Royal dans les Yvelines. Oui ici en Normandie il y en a déjà sur le coup cela doit être pour les confitures ! Recycler demande du temps car il faut nettoyer-stériliser mais quelle satisfaction de les remettre dans le circuit alors qu’ils étaient prédestiné à la poubelle.

Adhérente au Syndicat des Simples je me fournis les flacons pour les préparations liquides.

Il se vend près de 6 shampoings chaque seconde en France soit 511 000 par jour. 186,5 millions de shampoings vendus en France chaque année. »

Maintenant que vous connaissez cette problématique, ouvrez l’oeil. Voici quelques conseils pour bien les choisir :

Comment choisir ses contenants?

  • Beaux car plus agréable à utiliser.
  • Sur le marché en général les flaconnages vides sont, très coûteux et il y a peu de choix: magasin « trouve tout » ou magasin de produit de beauté.
  • La plupart sont en PET, qui est une molécule ayant une organisation structurelle ressemblant à celles des hormones, ce qui provoquerait une baisse de la fécondité.
  • La stérilisation plus facile en verre qu’en plastique.

Où se les procurer ?

  • Recycler et se créer des réseaux de récupération de flaconnage: famille, collègue, ami, restauration..
  • Les brocantes, possibilité de trouver de vieux flacons en verre.
  • Les jeunes demoiselles adorent récupérer les pots de crème de leur maman, lui proposer une petite pièce en échange de son service !

Laisser un commentaire

Champs Requis *.