Mon premier mascara fait maison

| 0 Commentaires

Depuis des semaines je suis à sec !! De nouveaux ateliers pour les 12-14 ans, c’était LE moment de pousser un peu la confection de maquillage fait maison.

Volumateur, allongeant, waterproff, ma volonté était encore une fois d’utiliser des ingrédients accessibles dans une recette simple.

Le saviez-vous ? Le nom mascara vient d’une région du même nom en Algérie. Il était utilisé comme outil de beauté ainsi que pour prévenir certaines maladies des yeux.

Utilisé dès l’Egypte Ancienne c’est avec l’arrivée du cinéma dans les années 20 que son application s’est vulgarisée. Vient ensuite la confection du premier mascara waterplouf (!) pour éviter les désagrément sous les projecteurs, puis c’est en 1957 que la fameuse marque internationale de cosmétiques commercialisa son premier mascara dans un tube avec brosse intégrée.

Info pas faux (!) A l’origine la poudre d’antimoine était utilisé, puis des mélanges de suie et de jus de baies de sureau.

TRAVAUX PRATIQUES

  • 17g d’hydrolat de bleuet ou sauge (pour les brunes)
  • 2g d’HV de Ricin
  • 0,7g de cutina
  • 3,5g de charbon en poudre
  • 1g de glycérine
  • 1 gélule de psyllium
  • 1gtt de vitamine E

Mettre dans un pot de yaourt en verre l’huile végétale et l’émulsifiant, dans un deuxième pot en verre verser l’hydrolat. Placer les deux récipients au bain marie. Lorsque l’émulsifiant a complètement fondu, attendre 30sc avant d’éteindre le feu..

Sortir du bain marie chaud, verser la phase aqueuse (= hydrolat)  dans la phase huileuse tout en mélangeant. L’émulsion doit alors se former.

Lorsque la préparation est encore bien crémeuse incorporer le charbon, la glycérine, puis 1 gtt de vitamine E. Mélanger. Incorporer la gélule de psyllium.

Bien homogénéiser la préparation avant de la transférer dans le flaconà l’aide d’une pipette.

Pour un premier essai j’ai mis 10mn à réaliser la recette et 45mn à introduire ma préparation dans mon flaconnage !! Donc premier bilan mitigé… mais avec un nouveau flaconnage c’est beaucoup plus facile d’introduire la préparation !!!

Après des heures sur la toile je n’ai trouvé qu’un seul flaconnage, venu de Chine c’est le même que nous retrouvons sur tous les sites. La brosse est très différente de celle que j’utilisai jusqu’à maintenant, c’est une question de goût je pense et il est tout à fait possible d’utiliser l’ancienne.

Bilan : fabriquer la recette, la conserver dans un petit pot en verre et l’utiliser avec la brosse d’un ancien mascara.

 

« Chaque femme mérite un homme qui ruine son rouge à lèvre et non son mascara. »

Source L’histoire du mascara

Laisser un commentaire

Champs Requis *.