« Un pommier de Normandie, au printemps, se fait l’amour par cent mille fleurs. » René Barjavel

| 3 commentaires

Les jupes se retroussent au fur et à mesure que les jours se rallongent… Mesdemoiselles les pâquerettes et les jonquilles vous voici les premières de ce spectacle annuel, accompagnées de vos voisins le plantain pour panser les petites blessures, du lierre pour soulager les rhumatismes et de l’ortie pour mille et une folies.

Le printemps revient et il nous fait du bien. Les mauvaises herbes aussi !

« By Mimpi »  vous invite à la semaine sans pesticide en vous offrant la possibilité de poser un regard curieux et respectueux sur ces plantes que l’on croit trop envahissantes… mais qui sont de vrai atout santé et beauté !

Petit conseil éco2: ébouillantez les mauvaises herbes tenaces avec votre eau des pâtes ou des pommes de terre, quelques jours après il ne vous reste plus qu’à retirer sans forcer.

De l’homme de Néandertal, en passant par Pline et « le Roi Soleil », l’ortie (Urtica major ou Urtica dioica) était utilisée et réputée.  Elle est considérée tonifiante, détoxifiante, comme reminéralisante pour l’organisme. Cette plante verte est la plus riche en chlorophylle et donc en éléments nutritifs vitaux : protéines, sels minéraux, oligo-éléments, vitamines… Elles peut être aussi utile pour traiter certains diabètes, réguler le cycle féminin ou les « pipis au lit », stimuler l’appétit sexuel ou encore favoriser la ponte des poules.

Info, pas faux (!)  Son apport en acide aminé lui offre les mêmes valeurs nutritives que des protéines animales et sa teneur en vitamine C est six fois plus élevé qu’une orange !

Mesdames, Messieurs, après avoir étouffés notre belle chevelure sous  les bonnets, voici une lotion tonifiante pour panser votre cuir chevelu et retrouver la vitalité des beaux jours. 

TRAVAUX PRATIQUES

  1. 100g de racine d’orties
  2. 1 litre d’eau
  3. Bouillir pendant 15mn
  4. Filtrer

OU

  1. 100g feuille d’orties
  2. 500g de vinaigre de vin
  3. 500g d’eau
  4. Faire bouillir 20mn
  5. Passer
  6. Faire des frictions quotidiennes

Cette dernière recette est conseillée par Marie-Antoinette Mulot pour lutter contre la de chute de cheveux « surtout au moment ou tombent les châtaignes, ou après un traitement antibiotique ».

NB: Si vous voulez en savoir plus sur les pesticides et leur/votre avenir, savoir la quantité dans les pots bébés ou dans une baguette de pain, vous pouvez jetez un oeil sur le site du gouvernement concernant les pesticides.

3 Commentaires

  1. Quel bol d’air frais ce blog! Rien qu’en le lisant, de La Défense (haut lieu du bien-être…), on se sent mieux. J’adore les recettes et astuces, faciles, même qd on n’est pas très dégourdi… Normalement, ce week-end: lotion aux orties!

  2. on va apprendre pas mal de chose…

Laisser un commentaire

Champs Requis *.